Les flotteurs pour enfants, sécuritaires ou pas?

Avec les chaudes journées d'été, il est toujours agréable de se rafraichir dans l'eau. Lorsqu'on a des enfants en bas âge qui ne savent pas encore nager, il est évidemment très important de s'assurer de leur sécurité, tout en leur permettant de profiter eux aussi des joies de la baignade.

Les magasins spécialisés proposent toute une variété de flotteurs pour les jeunes enfants. Sont-ils sécuritaires? Et comment choisir l'accessoire qui conviendra le mieux à votre enfant? Essayons d'y voir un peu plus clair...

Les différents types de flotteurs disponibles

La ceinture « hippopotame »

Il s'agit d'une ceinture qui a aussi une sangle à passer entre les jambes. Plusieurs formes en styromousse (généralement, des hippos, comme l'indique le nom) sont attachées de façon sécuritaire aux sangles. Au fur et à mesure que l'enfant grandit et prend de l'assurance dans l'eau, vous pourrez relâcher les sangles et retirer les hippos, un à un.

Le maillot en styromousse

C'est un maillot de bain une pièce équipé de 6 blocs de mousse souple (trois devant, trois derrière) qui permettent à votre enfant de flotter dans l'eau tout en lui laissant une totale liberté de mouvement. Vous pouvez, encore une fois, ôter progressivement les blocs de mousse pour habituer votre enfant à se soutenir lui-même dans l'eau. Seul hic : le maillot doit être à la taille parfaite pour ne pas « remonter » et gêner junior dans ses aventures aquatiques.

Le ballon dorsal

Très populaire, ce flotteur consiste en fait en un ballon de forme ovale attaché à une ceinture réglable. Il est recommandé de dégonfler petit à petit le ballon suivant les progrès de l'enfant. Même si c'est un des grands favoris, ce ballon remonte fréquemment vers la nuque alors qu'il est censé rester dans le dos... Peut-être parce que les parents ne serrent pas assez la ceinture? Une enquête s'impose!

Les brassards

Bien sûr, vous connaissez... Les brassards sont deux accessoires gonflables dans lesquels on insère les bras des enfants. Ils laissent aux petits une très grande liberté de mouvement, mais ne sont pas destinés aux « débutants. » De plus, ils sont toujours super difficiles à enlever.

La veste de sauvetage

Il s'agit de la même veste que celle que l'on porte obligatoirement lors de toutes activités nautiques, même lorsqu'on est adulte et nageur chevronné. Cette veste permet aux tout-petits de garder la tête hors de l'eau en tout temps, mais elle est bien inconfortable... Rappelez-vous votre dernière randonnée en canoë-kayak : vous aviez hâte de terminer uniquement pour retirer la fameuse veste!

La bouée traditionnelle (tripe)

Vous en avez porté une dans votre enfance, comme vos parents, et probablement aussi comme vos grands-parents... Alors, pourquoi ne pas perpétuer la tradition? Et bien, peut-être parce que ce n'est pas toutes les traditions qui sont bonnes. Les bouées sont plus à considérer comme un jeu (fort amusant) qu'une réelle aide de nage sécuritaire pour enfants. En effet, elles n'offrent aucun soutien réel à l'enfant et il peut facilement glisser dans le trou et se retrouver la tête sous l'eau.

La bouée-siège

Il s'agit d'une variation sur le thème de la bouée. Le gros boudin gonflable est toujours présent, mais il est complété par une surface dans lequel on passe les jambes de l'enfant pour l'asseoir.

Le « chandail-bouée »

Ici, la bouée gonflable est insérée dans un chandail en tissu de maillot de bain. C'est intéressant, mais le boudin remonte constamment sous les bras de l'enfant.

Quels flotteurs dans quel milieu?

Il n'existe aucune règle précise définissant l'utilisation de chacun des flotteurs mentionnés plus haut. Cependant, dans les cours de natation offerts en piscine, on recommande généralement le ballon dorsal ou la ceinture en styromousse, probablement car ils sont ajustables et peuvent être adaptés aux progrès de l'enfant.

Quel que soit votre lieu de baignade favori (piscine, lac, mer), les flotteurs de votre enfant accompliront ce pour quoi ils ont été conçus : le faire flotter.

Quels flotteurs en fonction de l'âge?

Ici, il est plus nécessaire de prendre en compte les capacités nautiques de votre petit plutôt que son âge réel. Les enfants sont tous différents, certains ont peur de l'eau et d'autres s'y jettent la tête la première sans réfléchir.

À noter cependant que les bouées-sièges sont particulièrement adaptées aux tout-petits, alors que les brassards sont recommandés pour les enfants un peu plus âgés ayant acquis une certaine confiance et sachant bouger leurs pieds pour maintenir leur tête hors de l'eau.

Plusieurs parents optent pour une combinaison de flotteurs : la ceinture ou le ballon dorsal associé aux brassards semble être un grand favori puisque cela permet à l'enfant de flotter complètement tout en maintenant sans effort sa tête hors de l'eau.

Les flotteurs sont-ils dangereux?

Il convient évidemment de respecter les recommandations d'usage des fabricants (poids et taille de l'enfant). Les flotteurs ne sont pas plus dangereux que n'importe quel autre jouet... Mais, il est ABSOLUMENT nécessaire de surveiller assidument votre enfant lorsqu'il est dans l'eau, peu importe le nombre de flotteurs dans lequel vous l'avez enveloppé. Un accident est très vite arrivé et il suffit de quelques secondes pour se noyer.

Bon magasinage et bonne baignade!

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi